Kreamondo > Blog > Lucia Fiore, l’art de créer au fil de la plume

Le Blog

lucia fiore

07 août 2020

Lucia Fiore, l’art de créer au fil de la plume

Rencontre avec la créatrice Lucia Fiore dans son atelier strasbourgeois “La Coterie”. Plumassière bijoutière à la croisée de l’artisanat et des arts plastiques.

La Coterie, c’est cinq femmes, et quatre artisanats : couture, bijouterie, maroquinerie et plumasserie. C’est dans ce nouvel atelier que les cinq artistes se retrouvent autour d’une passion commune : l’artisanat. Cet espace de travail est avant tout un lieu de “vie et d’échange”.

Lucia Fiore dans son atelierLucia Fiore dans son atelierLucia Fiore dans son atelier

Lucia, elle, c’est la plumasserie qui l’anime ! Un art ancestral qui a joué un rôle important notamment dans les sociétés amérindiennes et dont les premières utilisations remontent à 800 av J.C. 

Dans sa pratique, Lucia s’exerce à “lier les techniques anciennes avec un désir d’exploration et de recherche formelle”, qu’elle décline tour à tour sous forme de bijoux, tableaux, et objets décoratifs.

Soucieuse et respectueuse de l’animal, Lucia se fournit en plumes d’oiseaux provenant de leur mue, et ce auprès de particuliers, associations et collectifs sensible à la cause de ces jolis oiseaux, dans la région alsacienne. Un approvisionnement aléatoire et fragile, dépendant de leurs dons.

Plumassier, une profession rare et atypique

Cette profession atypique, principalement féminine, reste relativement rare. Il n’y aurait qu’une centaine de plumassiers en France !

Pour s’y former, il existe un CAP spécifique de “plumasserie”. C’est d’ailleurs le cursus qu’a suivi Lucia Fiore au Lycée Octave Feuillet. 

Cette formation reconnue permet d’acquérir des compétences rares et nécessaires au métier de plumassier, permettant de fournir notamment la haute couture et le spectacle vivant en plumes de toutes sortes pour la confection de chapeaux, sacs, boas ou robes.

Cette pratique demande une sacrée dextérité et une bonne dose de patience ! Le travail de Lucia est soigneux et minutieux nécessite une grande capacité d’observation

Elle nettoie, teint, prépare, découpe, encolle et frise la plume avec une grande délicatesse

 

Créer au fil de la plume

Dans les aspects techniques de la plumasserie actuelle, on retrouve le collage, le montage, et l’assemblage. Ces pratiques s’effectuent avec différents supports et types de plumes, notamment des plumes issues d’autruches, de coqs, de faisans, de dindes, d’oies, perruches, ou de perroquets. Lucia a un attrait particulier pour les plumes de perruches, de paon et de perroquets.

Dès l’arrivée des plumes dans l’atelier de La Coterie, Lucia s’attache à les nettoyer soigneusement avec de l’eau et du savon avant de les désinfecter au vinaigre. Vient ensuite le séchage au sèche-cheveux, puis le coiffage de la plume grâce à la vapeur qui ouvrent les plumes, qui les déploient. Les plumes sont alors prêtes !

Une fois ce procédé de nettoyage effectué, Lucia peut s’attarder à la fabrication de ses collections. En fonction de la forme souhaitée, la plumassière commence par enlever les plumes les moins “jolies” avant de les découper à sa guise, pour pouvoir les coller sur son support en bois de cerisier. Lucia opte pour des formes mosaïques, avec un système de croisement en tresse, ou encore en forme de bouquet. On parle alors de « Marketerie plume » pour un collage à plat. 

Lors de notre visite à l’atelier de La Coterie, nous avons pu observer Lucia en plein collage ! Une visite que vous pouvez découvrir (ou redécouvrir) dans notre IGTV instagram

Lucia présente sur le site Kreamondo sa somptueuse collection Dunes, une collection qui rappel des “paysages nocturnes”. Cette collection a été réalisée à partir de plumes de perroquet Ararauna, ce grand perroquet originaire d’Amérique du sud, réputé pour son plumage bleu et jaune. 

Affiches sur les races perroquets

Une nouvelle collection est en cours de réalisation, et sera bientôt disponible sur notre plateforme !

Retrouvez le profil Kreamondo de Lucia Fiore juste ici (et ses créations) !

 

Partager cet article sur :